La compétence générale des communes, ou la révolution à portée de main

La compétence générale des communes, ou la révolution à portée de main

La compétence générale des communes, c’est quoi ?

L’Etat a fait des lois, et il y en a certaines au sujet desquelles il va se mordre les doigts.

S’il ne le fait pas, on lui mangera la main !

Lisez bien ceci :

La collectivité territoriale qui bénéficie de la clause générale de compétence dispose d’une capacité d’intervention générale, sans qu’il soit nécessaire que la loi procède à une énumération de ses attributions. Cette clause repose sur les « affaires de la collectivité » ou l’intérêt public local. Découlant de la loi municipale de 1884, elle avait été étendue en 1982 aux autres collectivités territoriales (départements, régions).

La loi du 7 août 2015 portant Nouvelle organisation territoriale de la République (NOTRe) a supprimé la clause générale de compétence pour les départements et les régions, ne la conservant qu’au seul bénéfice des communes (art. L2121-29 CGCT). Elle lui substitue des compétences précises et définies, que la loi attribue limitativement aux départements et régions.

La clause générale de compétence a une double vocation :

  • elle distingue les compétences de l’organe délibérant de celles de l’organe exécutif, en donnant au premier une compétence de principe ;
  • elle protège la collectivité concernée contre les empiétements de l’État et des autres collectivités.
Source : http://www.vie-publique.fr/decouverte-institutions/institutions/collectivites-territoriales/competences-collectivites-territoriales/qu-est-ce-que-clause-generale-competence.html

Alors, vous comprenez ?

A partir de là, la porte nous est légalement grande ouverte pour 36 000 révolutions civiques instituant 36 000 micro-Etats presque autonomes, rattachés par principe à l’Etat français, mais largement indépendants en réalité.

On ne va pas leur bouffer que la main, mais les gober tout entiers 😛

L’Etat français, c’est qui ?

Mais qui est l’Etat français, et pourquoi tant de haine ?

Si vous ne comprenez pas, résumons :

L’Etat français est un criminel multi-récidiviste, qui a commis, en vrac :

  • Des invasions barbares de continents entiers
  • De l’esclavage en masse, légal (« Code Noir », enfoirés)
  • Des répressions meurtrières de grèves ouvrières
  • De l’homophobie en masse, jusqu’à récemment
  • Des complicités de viol en masse (Etat masculin)
  • Des guerres illégales en masse, en violation de traités internationaux autant que de ses propres Droits de l’homme
  • Des dénis de droits massifs envers les femmes, les filles, les enfants
  • Des génocides humains (Amérique du Nord, Afrique, Asie…)
  • Des génocides animaux (ça continue)
  • Des génocides végétaux (ça continue)
  • Des écocides (6è extinction planétaire de la vie, en cours)
  • Des répressions politiques massives (Commune de Paris, résistants du Vercors, zadistes de NDDL, Bure, Testet etc)
  • Des tortures en masse (Algérie, Madagascar, Indochine, etc etc)
  • Des incarcérations en masse
  • Des déportations en masse
  • Des assassinats (de De Gaulle, de Mitterrand, de Hollande, etc)
  • Des fraudes en masse via ses « hommes d’Etat » (le SAC de De Gaulle et Pasqua, les millions de Balladur, les millions de Sarkozy, les millions de Cahuzac, etc)
  • Des dénis de droits en masse (ce con a 1 procureur là où le Danemark en a 10, il a 1 juge là où la moyenne de l’Europe en a 2 et où l’Allemagne en a 4, par contre c’est pas les flics qui manquent, ça grouille au contraire !)
  • Des rackets en masse de ses propres citoyens via l’injustice sciemment organisée de l’impôt (fiscaliser les pauvres, défiscaliser les riches… punir durement ceux qui ont fraudé 10€ mais laisser s’évader ceux qui ont volé 100 millions… racketter les fumeurs, les drogués, les prostituées, les expatriés…)
  • etc etc etc.

On aurait pu croire qu’un fumier pareil finirait par s’excuser, mais non, jamais, ni honte ni scrupules : il a par exemple voté une énième loi scélérate en 2005 pour soi-disant faire reconnaître le caractère positif de sa colonisation – couvrant ses massacres, pillages, tortures… à la cool ! 😎

Bref, les gens – même inhumains – qui ont un tel casier, un tel CV, mieux vaut ne jamais les fréquenter ! Pour vivre libres dans un monde juste, libérons-nous de la France criminelle !

Les communes, micro-Etats libres !

Donc, grâce à la compétence générale, nous pouvons enfin décider de TOUT ce qui nous concerne, sans en référer à l’enflure centrale.

Paris restera à Paris (vive la Commune !) et n’ira plus foutre son bordel avec ses soldats nazillons dans les 35 000 et quelques communes de Frankreich (et notamment, tu ne viendras plus ni à NDDL ni à Bure ni à Chaumont, salopard).

Cela signifie que :

  • l’économie est à nous ! (et le chômage aussi, ce qui fait qu’on va pouvoir le régler ; c’est l’Etat central qui l’entretenait, tu vas voir comment on règle ça, nous !)
  • le logement est à nous ! (et on mettra un terme aux taudis !)
  • la police est à nous ! (et dorénavant nous serons ses maîtres et non plus ses chiens !)
  • la justice est à nous ! (et dorénavant elle sera juste ou punie !)
  • les prisons sont à nous ! (et on les abolira, on règlera tout autrement le problème du crime et du vice)
  • les drogues sont à nous (et on va légaliser, prépare ton armée, on va la bousiller, bien défoncés au crack avec des chalumeaux et des fourches, des cendriers et mes grolles dans ta gueule !)
  • l’aide à la jeunesse est à nous (et nous, on les laissera pas dans la misère, l’abus et la violence ! ni en prison !)
  • la culture est à nous ! (et nous, on va en chasser l’argent pour n’en garder que l’art et l’intelligence !)
  • l’éducation est à nous ! (et on ne te laissera plus martyriser nos gosses avec tes profs autoritaires et incultes !)
  • la médecine est à nous ! (et tu ne nous voleras plus sur les médocs et les soins !)
  • la ville est à nous ! (et nous, on détruira tes ghettos et la rénovation urbaine on s’en occupera vraiment !)
  • les transports sont à nous ! (et le pétrole et le bitume vont dégager !)
  • TOUT EST A NOUS !!!!!!!!!! 🙂

Râlalala, j’en jubile tellement que j’ai envie de te faire péter le bouchon d’un Magnum de Champagne dans l’œil comme un tir de flashball dans un manifestant de gauche ! 😀

Gros porc de merde, on va tout simplement t’égorger, te vider de ton sang, te cuire à la broche avant de te déguster tous ensemble autour du brasier !

:p

Et la répression ?

On l’emmerde !

Bon, certes, on peut prévoir qu’un monstre immoral comme l’Etat central risque de s’énerver un peu quand il nous entendra brailler son nom et quand il nous verra monter des barricades contre lui dans nos communes.

Et dès que nos révoltes auront pris forme et consistance dans 36 000 territoires, on entend déjà les gros sabots de son armée de tortionnaires nous débouler sur le râble, avec des tanks, des gaz, des hélicos, des grenades, sa panoplie de facho achetée avec nos sous.

Wesh-wesh. Alors ce sera la guerre civile et il sera attaqué de l’extérieur par les Etats respectueux des Droits de l’homme, car d’après les traités et conventions du droit international (Conventions de Genève…), il n’a évidemment aucun droit à attaquer ses propres (ex-)citoyens.

Nous lui résisterons bien comme il faut, comme d’habitude, prenant les armes contre lui en lui chantant La Marseillaise avec la voix de Booba en string. Il va kiffer sa race.

Il sera battu une fois de plus, comme contre les allemands, les indochinois ou les algériens…

Voilà, problème réglé.

Ensuite, nous monterons des fédérations de communes, et la suite nous l’improviserons !

Les pays libres d’Europe et du monde, comme l’Allemagne ou le Canada, nous aideront !

Conclusion

Voilà mon grand, voilà mes ami-e-s, vengeons-nous, tuons l’Etat central, prenons d’assaut nos villes et nos villages, gérons nos vies entre gens raisonnables, au plus proche de nos résidences, sans contrôle extérieur, sans pieuvre technocratique, sans mainmise du pognon, sans culte nationaliste, sans domination de classe ni de genre, sans discrimination d’origine ou de mœurs !

LIBERTÉ !

RÉVOLUTION !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *